Catégorie : Mes livres

Ma malle à bonheur

Coffret : livre citations et conseils, bracelet, blog mandalas, tampons...
Coffret : livre citations et conseils, bracelet, blog mandalas, tampons…

Au coeur de l’automne…

… se dessiner un bonheur en papier, colorier du dedans, du dehors, des mandalas pour se centrer sur soi, pour s’ouvrir sur le monde.

Parsemer des coeurs, des « enjoy« , des « happy« , à l’encre verte, bleue, rose ou celle que l’on veut.

Se faire jolie (joli ?) un petit bracelet au poignet tout tendre, tout léger.

Et lire le carnet bonheur, les citations, les pensées, sagement installées derrière les oiseaux de paradis, les arabesques … (suite…)

Le sourire de la Nuit

sourire

Le sourire de la Nuit, conte de Noël

Aujourd’hui sort mon dernier titre chez Lamartinière Jeunesse « Le sourire de la Nuit« , magnifiquement illustré par Eric Puybaret.

« Le sourire de la Nuit », est un conte de Noël. Il est de même format et du même papier que « J’ai laissé mon âme au vent », réalisé avec Eric, l’an dernier.

Merci à Place to be, pour cette première critique, qui résume de surcroît l’histoire, mieux que je ne saurais le faire :

« A travers la naissance d’un petit étranger et la gentillesse d’une vieille dame, nous découvrons un conte plein de magie. Les personnalités sombres et égoïstes vont se transformer au contact du bébé et de sa maman et les bonnes âmes n’en deviendront que meilleures.

Un texte plein de poésie à lire et à relire. De magnifiques illustrations très tendres pour cet album qui prône la générosité et l’altruisme»
Le résumé plante assez bien le décor mais il est bien en deçà de la vérité. Ce livre est une véritable leçon de vie. A travers un conte nous est offert de nous ouvrir à la tolérance, la générosité et l’humanisme. Ce pauvre couple, pieds nus dans la neige qui ne parle pas la langue locale et qui, devant le rejet, s’apprête à repartir sans protester (alors que la dame est enceinte jusqu’aux oreilles)… Mais voilà qu’une dame laisse parler son cœur au lieu d’écouter la peur et qu’elle accueille ces pauvres gens visiblement en difficulté. Elle ne les connaît pas, elle ne les comprend pas mais l’évidente détresse la touche comme elle devrait tous nous toucher. Puis elle partage. D’abord son châle pour la réchauffer, et ensuite le pain, le feu, la joie de la fête.
C’est au milieu de cette communion et de ce bonheur que la jeune femme donne naissance à un bébé, souriant. Et ensuite la magie opère. Par un chant de cette famille étrange, des miracles se produisent et le bonheur apparait et croît là où l’on ne l’attendait pas forcément.

Côté graphisme, la production est à l’égal du texte : Douceur, tempérance, efficacité et profond humanisme. Les illustrations sont d’une douceur peu commune et d’une précision rare. Pour tout dire, je n’ai même pas pu identifier la technique utilisée : Pastel sec ? Acrylique ? Peu importe, c’est efficace et on en redemande !

Voilà une Belle histoire, un conte à raconter le soir, avec une boisson chaude, à la lumière chiche d’une bougie presque finie, entouré des siens alors que le vent souffle derrière les fenêtres. Voilà un récit qui redonne foi en l’humanité, qui ravive la confiance et peut-être, je dis bien peut-être, permettra de remettre certaines choses à leur place.

(suite…)