Catégorie : Motivation

Parfaites imperfections

Tulipes

Les tulipes sont des histoires

Il y a quelques jours, j’ai acheté ces tulipes.
Elles étaient dans un simple petit pot en plastique, longues tiges penchées, et soldées puisque jugées « non parfaites ».
Parfaites ? Parfaites pour qui ?
Le fleuriste avait jugé, et c’est un choix parfaitement respectable, qu’elles n’étaient pas à hauteur de ses autres tulipes, qu’elles n’étaient pas conformes à ses autres pots.

Et, c’est amusant car, c’est justement cette courbe, comme si un vent immobile jouait avec elles, qui m’a plu.

J’ai la chance d’avoir un jardin, fleuri, arboré. Je n’achète pas de fleurs, et surtout pas de fleurs coupées,  j’en plante. Mais ces tulipes penchées dans leur pot trop petit m’ont immédiatement attirée, alors je les ai amenées chez moi.
Et, elles ont fleuri avec magnificence.

Comprenez-vous ce que je voudrais vous dire ?

Lorsque j’ai demandé dans le dernier message, si vous aviez un rêve, vous avez été nombreux à m’écrire, sur Facebook ou en privé, que votre rêve était d’écrire un livre.
Vous m’avez parfois confié, et je vous en remercie, que vos histoires avaient pu être rejetées par des éditeurs et que c’est justement ce que vous aimeriez au-delà d’écrire : être publié.

Bien sûr, je comprends parfaitement ce désir et la souffrance que cela occasionne parfois. Je l’ai eu moi aussi ce désir, durant de nombreuses années et c’est toujours plaisir évidemment de publier. Et, aujourd’hui encore certains de mes textes sont retenus par des éditeurs, et d’autres non. Car, être publié n’est pas la fin d’un chemin, ni un « Graal », on continue de recevoir des refus, aussi. Mais cela ne m’empêche pas d’écrire, comme cela n’empêche pas les tulipes de pousser.
Je reviendrai un jour, bientôt sans doute, sur le choix de l’édition et/ou de l’auto-édition. En deux mots, je pense que ce n’est pas incompatible, que ce n’est pas à mettre en opposition et que ce sont deux choix différents, l’un n’étant pas inférieur à l’autre, juste différent. C’est pourquoi, je me définis aujourd’hui comme un écrivain hybride.

Mais revenons à nos tulipes.

Pouvez-vous imaginer que les tulipes soient des histoires. Oui cela semble un peu difficile a priori mais je suis certaine que vous pouvez l’imaginer tout de même. N’est-ce pas ?
Les tulipes sont des histoires, des textes, et le fleuriste est un éditeur.

Mon petit pot de tulipes courbées est une histoire, dont un fleuriste éditeur n’a pas voulu, pour des raisons encore une fois, tout à fait légitimes et respectables (après tout, chacun ses goûts et ses choix).
Et moi, je suis une lectrice. Et j’ai eu envie de lire ces fleurs. Et j’aime ces fleurs.

Il y a de nombreux lecteurs dans le monde.  Peut-être que vous, vous n’aimez pas ces tulipes là, ou peut-être que vous les trouvez jolies.
Peut-être aussi qu’un autre fleuriste les aurait choisies et même les aurait mises en avant, pour leur particularité, leur rareté, leur différence…

Alors au fond, quelles que soient vos histoires, si elles sont écrites avec justesse, avec vérité, avec patience. Si elles sont un peu de vous, elles toucheront toujours un fleuriste ou un amateur de tulipes penchées.

Comprenez-vous ? Si vous êtes un écrivain dans l’âme, vous avez aussi votre public, et si vous persévérez, vous finirez par le trouver, et lui aussi vous trouvera, si vous n’avez pas peur de pousser à la lumière, pour que l’on vous voit.
Et, si vraiment vous avez envie d’un fleuriste, cela prendra peut-être du temps, mais il n’y a pas de raison pour que vous n’y arriviez pas un jour.

Alors, quel que soit votre choix, rappelez-vous que ce n’est pas le fleuriste qui décrète si votre fleur est une tulipe ou non. La tulipe n’a pas besoin d’être « adoubée », elle est.
Qu’elle soit penchée ou non, elle est. Et personne d’autre qu’elle ne peut décider de sa couleur ou de sa fonction, encore moins de sa définition.
La tulipe n’a pas besoin d’être adoubée, elle est. Parce qu’un jour, elle a pris le risque, la patience, de pousser. Et parce qu’elle sait qu’un jour, elle se sentira encore plus belle, d’être regardée, aimée, lue, par un amateur de tulipe, droite ou penchée.

Je vous souhaite une très belle journée de printemps.

Avez-vous un rêve ?

photo

Un rêve ou même plusieurs….

Avez-vous des envies : apprendre le violoncelle ou la harpe, écrire un livre peut-être, visiter la Suède, faire du saut en parachute ou suivre un cours de pâtisserie ? Prendre des vacances en Bretagne, téléphoner à cette personne que vous avez rencontré, publier des poèmes ou chanter à l’Opéra, adopter un chien, un chat ou un canari, vivre à la campagne ou en haut d’un building, planter un oranger, devenir végétarien…

Vous avez sûrement plus d’un rêve dans vos poches, n’est-ce-pas ?

Et si c’était le moment de les sortir, de les regarder, de prendre plaisir à les imaginer déjà là dans votre vie ? (suite…)

Saluer le soleil

Agenda Rêverie 2016

Au coeur de l’hiver, l’an nouveau dessine et repousse les nuits froides; Le soleil, lui, tente d’apprivoiser les nuages et leur demande la permission de se dévoiler. Dès janvier, les jours s’allongent et s’étirent comme un chat bienheureux. Cette année, plaçons-nous sous le signe du rêve, décidons de ne pas attendre les songes pour rêver, imaginer, nous envoler. Cultivons et semons de petites rêveries : chaque jour, les yeux clos, le visage dans la lumière, saluons le soleil et buvons ses rayons.

Je vous souhaite une merveilleuse année nouvelle, qu’elle serve de tremplins à vos rêves, les nouveaux, les anciens, les oubliés à dépoussiérer.

 

Quel est le rêve auquel vous allez donner la priorité ? Peut-être écrire un livre, peut-être publier… Cela n’a jamais été aussi facile, alors lancez-vous, commencez, faites un pas. Achetez un cahier, un stylo qui vous plaît. Ouvrez un document sur votre ordinateur et commencez par écrire le tire, puis lancez-vous ! Et surtout, donnez-vous une date limite, et allez au bout, n’arrêtez pas, même si vous pensez que c’est mauvais, ré-écrivez, mais allez au bout de cette histoire commencée. Et recommencez 🙂


Ceux qui suivent ma page Facebook ont pu y voir un lien pour un délicieux petit film d’animation. Si vous ne l’avez pas encore vu, c’est ici.

Et, pour ceux qui ont encore envie un peu de Noël et d’histoires, j’ai ouvert une chaîne you tube, il y a quelques jours (ici), pour l’instant, deux contes lus s’y trouvent (Le petit théâtre de Casse-Noisette et Le sourire de la nuit). Je prépare d’autres  petites choses, notamment des petites videos pour écrire une histoire. Cela s’adressera aux enfants, mais les grands pourront y puiser beaucoup d’idées. N’hésitez pas à vous abonner et à faire suivre ces vidéos !

D’ici un peu moins d’un mois, je vous parlerai de la sortie de mon prochain album, il est tout en douceur, avec de magnifiques illustrations. C’est une année pleine d’espoir qui s’annonce, avec de nouveaux éditeurs, de nouveaux illustrateurs, des projets. Je vous raconterai 🙂

Merci à celles qui ont joué le jeu sur le livre « Borgia » et laissé des commentaires sur les réseaux sociaux !

Enfin, je ne voudrais pas vous laisser sans évoquer le « pot de gratitude » dont on parle beaucoup et qui est un joli jeu d’écriture.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, il vous suffit d’un pot et de petits papiers. Chaque jour, vous écrivez un remerciement pour un fait de la journée. A la fin de l’année, vous aurez ainsi plus de 300 petits mots (il y aura des jours sans…) dans lesquels vous pouvez piocher à l’occasion pour vous remonter le moral ou pour vous faire sourire.pot gratitude

J’ai ainsi préparé un joli pot, plusieurs petits papiers de différentes couleurs, et, chaque jour, j’inscris sur un papier la date, et un message. J’avoue, je ne vise pas que la gratitude, cela peut être un mot, une pensée, une idée, une citation… Voyez ce pot comme vous le souhaitez (un pot de souvenirs, de rêves, de réflexions, un mélange…), l’idée est que chaque jour, comme un rituel, vous écriviez quelque chose. Pensez à la joie quand vous puiserez dedans parfois, pour en ramener un petit trésor. Amusez-vous et racontez-nous votre expérience, vos astuces, vos conseils …

Belle et pétillante journée à vous et belles écritures.

A bientôt !

Quelle est votre montagne ?

Le temps a ceci de merveilleux, qu’il change le regard…

…que des rencontres nouvelles réveillent en nous des zones endormies.

Dans mes tiroirs, des écrits, des projets, de vieux projets. L’un d’eux, une série mythologico-fantastique commencée il y a plusieurs années, en plusieurs tomes.

Puis Percy Jackson est sorti. (suite…)